Que l’on souhaite tirer un trait sur une relation, ou que l’on soit celui ou celle qui se fait jeter. Il n’est pas toujours facile de s’en remettre après une séparation de couple. Si certains arrivent à tourner la page après quelques jours, d’autres ont plus du mal à partir de l’avant.

Savoir tourner la page avec le temps

Bien qu’on ne puisse sortir d’une relation sans blessure, il est toujours possible de gérer la séparation le plus sereinement possible. Qu’on la subisse ou pas, cette situation fait tomber à l’eau des rêves et des histoires. Parfois, on a tellement mal qu’on finit par penser que la mélancolie nous suivra pour toujours. Qu’on ne prendra jamais plus goût à la vie. À cela s’ajoute la perte d’estime de soi. Sachez toutefois que tourner la page et aller de l’avant sont possible. Si vous l’avez subit, dites-vous que le meilleur est à venir et que vous n’êtes le ou la seul(e) à être dans cette situation. Ce qu’il ne faut pas faire, c’est de laisser le désespoir vous envahir.

Le cas des mariés

Pour les mariés qui sont sur le point de divorcer, l’intensité de la douleur réside en premier lieu sur un contexte social. En effet, le divorce est considéré comme un déshonneur. Il entraîne des sentiments de culpabilité et de honte. Il y a ensuite la douleur personnelle par rapport à la rupture. L’initiateur est sûrement moins accablé que l’ex qui a subi sans consentement. Ce dernier est plus affecté, car il prend certainement la rupture comme une répudiation ou un bannissement. Et contrairement à notre logique, la culpabilité est endossée par celui qui est abandonné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *